Barcampeur

J’ai participé à la fondation et l’animation de plusieurs barcamp dont :

2013 – novembre : Co-création du TerroirCamp Gaillacois à Lisle sur Tarn
2013 : Accompagnement et animation du BarCamp OpenData pour Toulouse Métropole.
2012 : Co-création du TerroirCamp dans le Lauragais.
2011 : Fondation et Co-création du 1er Terroircamp à Toulouse.
2009 : Découverte du barcamp par l’intermédiaire de Grégoire Japiot.

TC

Un BarCamp est une rencontre, une non-conférence ouverte qui prend la forme d’ateliers-événements participatifs où le contenu est fourni par les participants qui doivent tous, à un titre ou à un autre, apporter quelque chose au BarCamp. C’est le principe pas de spectateurtous participants.

L’essence du BarCamp, à mon sens, consiste à réunir des personnes intéressées par un sujet, quel que soit leur niveau de connaissance, afin de créer de nouveaux liens entre eux, de croiser les points de vue, de faire naître de nouvelles idées, de nouveaux projets bien que ce dernier point ne fasse pas partie des objectifs du BarCamp.

La notion d’autorité, d’expert, de professionnel est « mise de côté » car elle tend à limiter l’échange au profit d’un seul point de vue.  En s’abrogeant de ces rôles, il est plus facile de libérer la paroles de chacun, dit autrement, de laisser s’exprimer la créativité et le savoir présent.

Pour autant la participation de tous n’est pas donnée. Nos traditions institutionnelles en termes d’éducation on tendance à nous positionner dans des relations professeur-élève où l’un détient un savoir qu’il est en charge de transmettre à l’élève ignorant. Les moyens mis en oeuvre dans un BarCamp pour se libérer de ce biais consiste donc à créer une atmosphère conviviale et participative sur une durée relativement longue (une journée idéalement).

————————